Archive for septembre, 2015

LA VILLE D’AIX VOUS OFFRE LES MEILLEURS QUOTIDIENS ET MAGAZINES ACTUALISES :

LA VILLE D’AIX VOUS OFFRE LES MEILLEURS QUOTIDIENS ET MAGAZINES ACTUALISES :

 

http://www.7sur7.be/

http://www.20minutes.fr/

http://www.go-met.com/

http://www.afp.com/

http://www.aixenfolie.fr/

http://www.leboncoin.fr/annonces/offres/provence_alpes_cote_d_azur/bouches_du_rhone/

http://www.bfmtv.com/

http://www.francetvinfo.fr/newsletter-last.html#xtor=EPR-2

http://www.europe1.fr/

http://www.francetvinfo.fr/

https://www.groupon.fr/

https://www.groupon.fr/getaways

http://www.france24.com/fr/

http://www.lavoixdunord.fr/

http://actualites.leparisien.fr/

http://www.laprovence.com/

http://www.ledauphine.com/

http://www.lefigaro.fr/

http://www.lemonde.fr/

http://www.lepoint.fr/

http://www.lexpress.fr/

http://maghrebinfo.fr/

https://www.om.net/

http://maghrebinfo.fr/

http://tempsreel.nouvelobs.com/

http://www.ouest-france.fr/

http://www.mondebarras.fr/annonces-provence-alpes-cote-d-azur

http://www.villedaixenprovence.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=161&Itemid=756

http://fr.reuters.com/

http://www.romandie.com/news/

http://www.nicematin.com/

http://www.varmatin.com/

http://www.liberation.fr/

http://www.lamontagne.fr/accueil.html

https://fr.yahoo.com/?p=us

http://www.corsematin.com/

 

Commentaires fermés

DE MARYSE JOISSAINS – HALTE A LA MANIPULATION !!!

Maryse JOISSAINS-MASINI

HALTE À LA MANIPULATION

L’utilisation de la photo bouleversante d’un enfant mort sur une plage de Turquie a déclenché une vague d’émotion sans précédent, tant dans les médias que dans la classe politique.

Ceci alors que des photos insoutenables de ces mêmes migrants tournent en boucle sur les réseaux sociaux depuis des mois et permettaient de se faire une idée précise de ce qui se passait non loin de chez nous, à la porte de nos côtes et de nos frontières.

C’est indécent quand on sait que les chancelleries européennes et le gouvernement de Monsieur François Hollande n’ignoraient rien de ce drame humain.

Ils sont responsables, en grande partie, de la situation actuelle.

Cependant, l’émotion occupant tout l’espace, il n’y a plus eu aucune place ces derniers jours pour la raison.

J’ai pu le constater moi même.

Interrogée, il y a peu,  par une radio, mon intervention a été relayée par certains médias qui ont extrait des mots et expressions de leur contexte pour quasiment brosser de moi le portrait d’une femme insensible à la souffrance et à la douleur des réfugiés.

Ce billet va donc me permettre de dire ma vérité sur le problème des migrants et de leur accueil en France.
***

En préambule,

Je le dirai sans m’y étendre car les Aixois me connaissent bien, tant dans ma vie professionnelle que personnelle, j’ai toujours porté secours aux plus faibles et aux plus démunis.

Et ils sont nombreux les procès que j’ai plaidés sans demander d’honoraires !

Et elles ont été nombreuses les personnes en rupture que j’ai hébergées !

Je n’ai donc aucune leçon à recevoir d’une « bien-pensance » oisive et en mal d’idées et encore moins d’une gauche caviar…

Les démarches de François Hollande et Angela Merkel ne sont pas les mêmes

Tous deux ont compris que la force des symboles et des images emportait tout sur son passage et François Hollande, suiveur mais non initiateur, s’est aligné immédiatement sur la Chancelière.

Angela MERKEL est une pragmatique : l’arrivée des migrants va pallier la pénurie de main d’œuvre qui menace l’Allemagne en raison du vieillissement de sa population.
Où est le cœur là dedans ?

François Hollande, quant à lui, est un faux sensible opportuniste : il a besoin de l’argent européen et surtout allemand pour faire face à sa crise intérieure mais il est surtout en pré-campagne.
Alors il joue à fond sur l’émotion, il rêve d’unir les Français… il rêve d’un nouveau rassemblement du 11 janvier !

Les migrants, c’est seulement en septembre 2015 qu’il s ’en occupe, et veut les protéger…

Un empressement qu’il n’a pas manifesté à l’égard de l’exode des Chrétiens d’Orient…

C’est d’ailleurs, entre autres, ce que j’ai dit aux différents médias qui m’ont interviewée.

Dans le passé j’avais d’ailleurs attiré l’attention du Chef de l’État sur les massacres perpétrés à l’encontre de toutes les populations, sans oublier les Kurdes, les Yézidis, les Chrétiens d’Orient :
les discriminations, hostilités, dénis de droits, pressions multiples, milliers d’hommes, femmes, enfants déportés, massacrés, forcés à l’exil, considérés comme des citoyens de seconde zone.

Dès lors, les accusations portées contre moi sont bien médiocres car n’est-ce pas plutôt notre Président, qui par son silence coupable et son inaction, les a discriminées depuis des années ?

Je ne peux pas accueillir de réfugiés car  :

-  notre Région, notre Territoire, notre Ville accueillent des populations immigrées depuis des décennies et pour certaines d’entre elles ( en particulier les itinérants) l’intégration est loin d’être faite,

-  l’État vient de baisser de 10 milliards ses dotations aux communes,

-  l’État nous impose, à marche forcée, une Métropole qui va ruiner le territoire pour aider Marseille qu’il abandonne financièrement,

- la mauvaise santé économique de notre pays ne nous le permet pas,

- des dizaines d’Aixois nous contactent chaque jour pour nous demander un travail, un logement qu’on ne peut plus leur donner.

Les solutions existent

Cette crise profonde que nous vivons ne peut être résolue par les choix actuels de la France : ce sont des solutions ponctuelles, prises dans l’urgence, sans maîtrise de ce qui pourrait arriver dans l’avenir (voir la position d’OBAMA et l’image de cheval de Troie suite aux déclarations de Daesh).

Ce phénomène migratoire va s’amplifier et notre priorité n’est pas de l’absorber (on ne peut pas) mais de le freiner puis de l’arrêter.

Cela ne se fera pas avec des mesures qui créent un appel d’air.

Cela ne fera pas sans mener une lutte acharnée contre les mafias de passeurs.

Cela ne se fera pas non plus avec une idéologie dominante de pseudos bons sentiments, toujours prompte à traiter d’égoïste et raciste toute voix qui voudrait débattre et élever le débat.

Dans un premier temps, tous les pays membres de l’ONU doivent être mis à contribution pour aider les pays limitrophes des conflits et apporter à ces populations migrantes une aide massive en les sécurisant sur leurs territoires et en s’occupant d’eux au quotidien.

Cette aide servira aussi à recueillir les réfugiés de guerre.

Il faudra bien sûr en finir avec Daesh et y mettre tout les moyens.

Les États Unis responsables de la situation actuelle en Irak  et les pays du Golfe, qui longtemps ont armé les mouvements terroristes devraient être priés de payer les conséquences de leurs erreurs.

Pour l’instant l’Amérique d’OBAMA est silencieuse, et accueille très peu de réfugiés.

Quant aux pays du Golfe, ils leur ont fermé leurs frontières…

Et pourtant aucun homme politique n’a osé les mettre en cause. A l ’exception de Claude BARTOLONE.

Maryse JOISSAINS-MASINI

Share
Tweet
Forward
Tous droits réservés
Maryse JOISSAINS-MASINI

HALTE À LA MANIPULATION

L’utilisation de la photo bouleversante d’un enfant mort sur une plage de Turquie a déclenché une vague d’émotion sans précédent, tant dans les médias que dans la classe politique.

Ceci alors que des photos insoutenables de ces mêmes migrants tournent en boucle sur les réseaux sociaux depuis des mois et permettaient de se faire une idée précise de ce qui se passait non loin de chez nous, à la porte de nos côtes et de nos frontières.

C’est indécent quand on sait que les chancelleries européennes et le gouvernement de Monsieur François Hollande n’ignoraient rien de ce drame humain.

Ils sont responsables, en grande partie, de la situation actuelle.

Cependant, l’émotion occupant tout l’espace, il n’y a plus eu aucune place ces derniers jours pour la raison.

J’ai pu le constater moi même.

Interrogée, il y a peu,  par une radio, mon intervention a été relayée par certains médias qui ont extrait des mots et expressions de leur contexte pour quasiment brosser de moi le portrait d’une femme insensible à la souffrance et à la douleur des réfugiés.

Ce billet va donc me permettre de dire ma vérité sur le problème des migrants et de leur accueil en France.
***

En préambule,

Je le dirai sans m’y étendre car les Aixois me connaissent bien, tant dans ma vie professionnelle que personnelle, j’ai toujours porté secours aux plus faibles et aux plus démunis.

Et ils sont nombreux les procès que j’ai plaidés sans demander d’honoraires !

Et elles ont été nombreuses les personnes en rupture que j’ai hébergées !

Je n’ai donc aucune leçon à recevoir d’une « bien-pensance » oisive et en mal d’idées et encore moins d’une gauche caviar…

Les démarches de François Hollande et Angela Merkel ne sont pas les mêmes

Tous deux ont compris que la force des symboles et des images emportait tout sur son passage et François Hollande, suiveur mais non initiateur, s’est aligné immédiatement sur la Chancelière.

Angela MERKEL est une pragmatique : l’arrivée des migrants va pallier la pénurie de main d’œuvre qui menace l’Allemagne en raison du vieillissement de sa population.
Où est le cœur là dedans ?

François Hollande, quant à lui, est un faux sensible opportuniste : il a besoin de l’argent européen et surtout allemand pour faire face à sa crise intérieure mais il est surtout en pré-campagne.
Alors il joue à fond sur l’émotion, il rêve d’unir les Français… il rêve d’un nouveau rassemblement du 11 janvier !

Les migrants, c’est seulement en septembre 2015 qu’il s ’en occupe, et veut les protéger…

Un empressement qu’il n’a pas manifesté à l’égard de l’exode des Chrétiens d’Orient…

C’est d’ailleurs, entre autres, ce que j’ai dit aux différents médias qui m’ont interviewée.

Dans le passé j’avais d’ailleurs attiré l’attention du Chef de l’État sur les massacres perpétrés à l’encontre de toutes les populations, sans oublier les Kurdes, les Yézidis, les Chrétiens d’Orient :
les discriminations, hostilités, dénis de droits, pressions multiples, milliers d’hommes, femmes, enfants déportés, massacrés, forcés à l’exil, considérés comme des citoyens de seconde zone.

Dès lors, les accusations portées contre moi sont bien médiocres car n’est-ce pas plutôt notre Président, qui par son silence coupable et son inaction, les a discriminées depuis des années ?

Je ne peux pas accueillir de réfugiés car  :

-  notre Région, notre Territoire, notre Ville accueillent des populations immigrées depuis des décennies et pour certaines d’entre elles ( en particulier les itinérants) l’intégration est loin d’être faite,

-  l’État vient de baisser de 10 milliards ses dotations aux communes,

-  l’État nous impose, à marche forcée, une Métropole qui va ruiner le territoire pour aider Marseille qu’il abandonne financièrement,

- la mauvaise santé économique de notre pays ne nous le permet pas,

- des dizaines d’Aixois nous contactent chaque jour pour nous demander un travail, un logement qu’on ne peut plus leur donner.

Les solutions existent

Cette crise profonde que nous vivons ne peut être résolue par les choix actuels de la France : ce sont des solutions ponctuelles, prises dans l’urgence, sans maîtrise de ce qui pourrait arriver dans l’avenir (voir la position d’OBAMA et l’image de cheval de Troie suite aux déclarations de Daesh).

Ce phénomène migratoire va s’amplifier et notre priorité n’est pas de l’absorber (on ne peut pas) mais de le freiner puis de l’arrêter.

Cela ne se fera pas avec des mesures qui créent un appel d’air.

Cela ne fera pas sans mener une lutte acharnée contre les mafias de passeurs.

Cela ne se fera pas non plus avec une idéologie dominante de pseudos bons sentiments, toujours prompte à traiter d’égoïste et raciste toute voix qui voudrait débattre et élever le débat.

Dans un premier temps, tous les pays membres de l’ONU doivent être mis à contribution pour aider les pays limitrophes des conflits et apporter à ces populations migrantes une aide massive en les sécurisant sur leurs territoires et en s’occupant d’eux au quotidien.

Cette aide servira aussi à recueillir les réfugiés de guerre.

Il faudra bien sûr en finir avec Daesh et y mettre tout les moyens.

Les États Unis responsables de la situation actuelle en Irak  et les pays du Golfe, qui longtemps ont armé les mouvements terroristes devraient être priés de payer les conséquences de leurs erreurs.

Pour l’instant l’Amérique d’OBAMA est silencieuse, et accueille très peu de réfugiés.

Quant aux pays du Golfe, ils leur ont fermé leurs frontières…

Et pourtant aucun homme politique n’a osé les mettre en cause. A l ’exception de Claude BARTOLONE.

Maryse JOISSAINS-MASINI

Share
Tweet
Forward
Tous droits réservés


Commentaires fermés

WP Login