Warning: Use of undefined constant WORDBOOKER_SETTINGS - assumed 'WORDBOOKER_SETTINGS' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/35/d340163663/htdocs/clickandbuilds/Villedaixenprovence/blog/wp-content/plugins/wordbooker/wordbooker.php on line 359

Warning: Use of undefined constant fbwordbooker_widgets - assumed 'fbwordbooker_widgets' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/35/d340163663/htdocs/clickandbuilds/Villedaixenprovence/blog/wp-content/plugins/wordbooker/fb_widget.php on line 177
Blog Ville daixenprovence » Blog Archive » AIX LA CALADE – POSE PREMIERE PIERRE FABRIQUE CONFISERIE CALISSONS DU ROI RENE
Warning: Use of undefined constant facebook_id - assumed 'facebook_id' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/35/d340163663/htdocs/clickandbuilds/Villedaixenprovence/blog/wp-content/plugins/wordbooker/wordbooker.php on line 1862

AIX LA CALADE – POSE PREMIERE PIERRE FABRIQUE CONFISERIE CALISSONS DU ROI RENE

Aix : à la Calade, la future confiserie table sur 100 000 visiteurs par an

1 contribution
Imprimer Recommander

Publié le jeudi 13 septembre 2012 à 13H33

La première pierre a été posée. Le PDG de la confiserie du Roy René mise sur le tourisme industriel

Selon l'expert en calissons d'Aix, la pose de cette première pierre était

Selon l’expert en calissons d’Aix, la pose de cette première pierre était « le premier acte d’une extraordinaire aventure : construire en France un outil industriel en 2012 ».

Photo Martine DEBETTE

Maurice Farine, PDG de la Confiserie du Roy René, affichait un large sourire avant-hier lors de la cérémonie de pose de la première pierre de ses futurs ateliers de fabrication de calissons d’Aix à la Calade. Une cérémonie qui marque « Le premier acte d’une extraordinaire aventure : construire en France un outil industriel en 2012″, a précisé le confiseur avant de détailler les contraintes administratives auxquelles il a dû faire face avant d’aboutir. Dans sa liste de remerciements, il a, entre beaucoup d’autres, cité avec humour « les fournisseurs de fluides, ERDF, GDF, Canal de Provence avec qui les relations sont lourdement tarifées« . A noter qu’outre le traditionnel parchemin, une bouteille de rosé de Provence a été scellée dans la pierre. Et le premier amandier a été planté par le patron de la confiserie visiblement plus à l’aise dans son usine qu’avec une pelle et de la terre.

Douze millions d’euros ont été investis dans ces nouveaux locaux d’une surface au sol de 4 400 m2 en R+1 pour une SHON de 5 800 m2. Si les huit hectares d’amandiers qui seront plantés apporteront leurs fruits, Maurice Farine mise sur l’originalité du concept pour se positionner, d’ici 5 ans, comme l’une des 5 plus importantes confiseries à capital français. Il vise d’ailleurs les 100 000 visiteurs par an. Pour y arriver, il s’appuiera sur l’expertise de son laboratoire de recherche et développement (R&D) pour élaborer de nouvelles recettes, ainsi que sur l’augmentation de sa production grâce à de nouvelles machines issues des techniques les plus modernes. Une nouvelle ligne de fabrication qui devrait être conçue avec la collaboration des Arts & Métiers. Ouverte au grand public, cette unité de fabrication, conçue par Christophe Gulizzi, architecte, devrait conjuguer modernité, respect de l’environnement et règles de l’art de la confection des produits traditionnels. Mais ce n’est pas tout, Maurice Farine a opté pour le tourisme économique pour aboutir au « rêve de (s)a vie professionnelle ». Un auditorium, un musée, un espace permettant de voir la fabrication, un atelier où les visiteurs pourront fabriquer leurs propres calissons et un musée retraçant l’histoire du calisson en Provence viendront compléter l’unité de fabrication. L’ouverture du site est programmée au mois de juillet 2013.

Martine DEBETTE

Sur le même sujet

Comments are closed.


WP Login