Archive for juillet, 2014

INFOS CULTURE VILLE D’AIX -Aix-en-Issart : trois jours de partage et de folie musicale avec le festival des illuminés

c

PUBLIÉ LE 22/07/2014

CAROLINE FAUQUEMBERT (CLP)

Malgré les orages qui ont perturbé l’organisation le festival a fait le plein. Entre 3 000 et 4 000 personnes ont envahi la place des marronniers.

Vendredi, à cause de l’orage et la pluie, une solution de repli avait été trouvée à la dernière minute pour les Justin Blaiz qui ont joué en acoustique sous la tonnelle. Le lendemain, les concerts ont été transférés sous le plus grand chapiteau.

Les groupes, Koutocuiss, le Vrai terrien, Alee et Karpatt ont enflammé la petite scène improvisée jusqu’au bout de la nuit, dans une ambiance plus proche et intime. Vers 2 h du matin, difficile pour les musiciens, portés par la ferveur du public, de clore leur concert.

À l’église Saint-Pierre, spécialement fleurie pour l’occasion, le duo de guitare et violon Gare de l’Est, a emmené l’auditoire dans un voyage musical à travers le monde. Le dimanche, les groupes Au coin du fut, Mémo et Léline Renaud ont pu donner leur concert sur la véritable scène. Près de cinq cent repas ont été servis.

En off

Nom de nom

Le groupe breton Alee, qui a joué au festival des illuminés, a écorché le nom du village d’Aix-en-Issart dans une commentaire sur leur profil Facebook. Ils ont transformé Aix-en-Issart… en Aix-en-Hissant. Mais évidemment le public ne leur en a pas tenu rigueur !

Dons fleuris

L’église Saint-Pierre d’Aix-en-Issart est fleurie gracieusement grâce aux habitants. Quelques jours avant le début du festival, les organisateurs du club d’Aix-Marant, ont distribué un tratc dans toutes les boîtes aux lettres pour inviter les habitants à venir offrir les fleurs de leur jardin.

Un festival… des bénévoles

Michèle Brunel est bénévole depuis le début. Elle se charge de l’organisation du concert à l’église. Elle mobilise ses troupes pour fleurir l’église, préparer les 100 litres de pâte à crêpes et en superviser la cuisson. « Les bénévoles forment des équipes et chacun a des responsabilités pour une facilité d’organisation », souligne-t-elle. Elle a vu l’événement prendre de l’ampleur et passer des illuminations d’Aix-Marant au festival des illuminés.

Bernard Libersa, bénévole depuis vingt ans, a la lourde responsabilité de recruter les groupes de musique. Il arpente donc les festivals dans quasiment toute la France, comme Musicalarue dans les Landes. « Notre festival des illuminés est passé des groupes de musiciens amateurs à aujourd’hui des semi-professionnels. On n’ira pas plus haut car on veut garder son cachet de petit festival familial et sympathique. Et puis on n’a pas la place», précise-t-il.

Ségolène Lafonte, 35 ans, a grandi avec le festival des illuminés. Bénévole depuis son enfance, ses responsabilités ont évolué avec les années. « J’ai commencé à 12 ans, au service des crêpes et des boissons. Aujourd’hui je suis responsable du bar avec mon compagnon, Xavier Brunel, et chargée de toute la communication », raconte-t-elle, la tête remplie de souvenirs.

PlayArrow

Parce que ce OUI est précieux à vos yeux, choisissez l’alliance qui vous correspond le mieux!

 

Commentaires fermés

WP Login